Bucks vs Celtics: Giannis Antetokounmpo marque un incroyable self-alley-oop, remporte un triple-double alors que Milwaukee survole Boston dans le premier match


Au quatrième quart à Boston dimanche, Antetokounmpo – avec un défenseur drapé sur lui – avait repris son dribble et avait du mal à trouver un coéquipier.

Mais plutôt que de tenter un tir spéculatif ou de passer le ballon, le « Greek Freak » s’est tourné vers le panier, a lancé le ballon du panneau avant de claquer à la maison pour terminer le solo alley-oop.

La démonstration explosive d’athlétisme a donné aux Milwaukee Bucks une avance de 94-78 à la fin du quatrième quart et a été le couronnement de la victoire de l’équipe 101-89 sur les Celtics de Boston dans le premier match de leur série éliminatoire au meilleur des sept.

Lorsqu’il a été interrogé sur le moment électrisant, le double MVP a déclaré que c’était sa méthode pour se sortir d’un pétrin.

« Qu’est-ce que j’ai vu? J’avais le ballon et je me disais: » Oh, merde. Je vais rester coincé «  », Antetokounmpo Raconté les média.

« Je l’ai jeté contre le panneau », a-t-il déclaré. « J’ai la chance que Dieu m’ait béni avec la capacité de sauter. J’ai eu un bon saut pour aller le chercher à nouveau et j’ai pu terminer la pièce. »

C’était un autre ajout à la bobine de temps fort déjà impressionnante du joueur de 27 ans, car il s’est avéré une menace pour les Celtics toute la soirée.

Il a terminé avec un triple-double – le deuxième en séries éliminatoires de sa carrière – avec 24 points, 13 rebonds et 12 passes.

L’entraîneur des Bucks, Mike Budenholzer, a montré son appréciation pour l’alley-oop solo d’Antetokounmpo, affirmant que c’était « juste du pur talent, juste de l’instinct pur ».

« C’est un grand joueur. Il fait des choses uniques, spéciales et opportunes », a déclaré Budenholzer. « C’est l’un de ces jeux où vous êtes heureux qu’il soit de notre côté. »

Jrue Holiday a récolté 25 points et 10 rebonds alors que le champion en titre, les Bucks, a utilisé sa défense physique pour étouffer les Celtics en plein essor, qui venaient de balayer les Brooklyn Nets lors du dernier tour des séries éliminatoires.

Les deux stars des Celtics – Jayson Tatum et Jaylen Brown – ont été tenues à seulement 21 et 12 points respectivement, tirant un total de 10 pour 31 dans le match.

"Le monstre grec"  conduit le ballon contre le centre des Celtics Al Horford.

Avec la longueur et le physique des Bucks bloquant les Celtics près du panier, Boston a tiré 50 tirs à trois points, n’en faisant que 18 et tirant 33,3% du terrain en équipe.

« Offensivement, ce n’est pas notre meilleure soirée. Je pense que nous avons assez bien gardé », a déclaré l’entraîneur des Celtics, Ime Udoka. « Perdre un match de 12 points alors que nous avons si mal tiré est de bon augure pour nous. D’une certaine manière, c’est bien de se débarrasser de ce raté, offensivement. »

Les équipes affronteront à nouveau Boston pour le match 2 mardi.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.