Bolsonaro soulève la Copa Libertadores et pose avec les joueurs de Flamengo, juste avant le 2e tour de la présidentielle



Avant de connaître le résultat de l’élection présidentielle au Brésil, le président sortant Jair Bolsonaro s’est rendu ce dimanche à l’aéroport de Rio pour accueillir les joueurs de Flamengo, vainqueurs de la Copa Libertadores.

Des grands sourires, une séance de selfies improvisée sur le tarmac et un trophée soulevé tel un véritable capitaine. Jair Bolsonaroqui saura ce dimanche soir s’il est réélu président du Brésil ou s’il est battu par son prédécesseur Lula, s’est rendu ce matin à l’aéroport de Rio pour accueillir les joueurs de Flamengo, vainqueurs quelques heures plus tôt de la Copa Libertadoresl’équivalent en Amérique du sud de la Ligue des champions européenne.

Le signe « 22 » des joueurs de Flamengo

Le champion de l’extrême droite, qui a obtenu au premier tour 43,2% des suffrages – contre 48,4% pour son adversaire de gauche – a posé durant une dizaine de minutes avec les coéquipiers de l’ancien Lillois Thiago Maia, certains faisant avec leurs doigts le 22, le numéro que les électeurs doivent taper sur les urnes électroniques pour voter Bolsonaro. Ce dernier était vêtu d’un t-shirt avec l’inscription « Brésil » jaune et vert, aux couleurs du drapeau affectionné par ses soutiens.

Soutenu publiquement par de nombreux footballeurs, de Dani Alves à Lucas Moura, en passant par Rivaldo et Romario, Bolsonaro peut surtout compter sur le lobbying de Neymar. L’attaquant du PSG a même promis de lui dédier son « premier but » à la Coupe du monde au Qatar en cas de réélection. Les deux hommes ont conversé pendant plus d’une demi-heure il y a une semaine, Neymar affirmant que « les valeurs que le président représentent sont semblables » à celles de sa famille.

A l’inverse, Lula est notamment soutenu par deux anciennes gloires du championnat de France : Rai, idole des supporters du PSG, et Juninho, ex-star de l’OL.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *