« Aucun ultimatum n’a été prononcé à l’encontre de Peter Bosz » réagit l’Olympique Lyonnais



Alors que la situation de Peter Bosz sur le banc de l’Olympique Lyonnais semble de plus en plus instable, son club continue de lui apporter un soutien sans faille, en tous cas publiquement.

« Cinq matchs pour revenir sur le podium », ce serait l’ultimatum posé à Peter Bosz par Vincent Ponsot (directeur dufootball de l’OL) d’après les informations parues sur le site de Marché du pied ce jeudi.

L’Olympique Lyonnais a tenu à démentir ces allégations dans un communiqué paru ce vendredi et partagé sur les réseaux sociaux.

« A l’issue du match face à Paris, aucune « réunion de crise » n’a été provoquée par la direction. Jean-Michel Aulas, Vincent Ponsot, Bruno Cheyrou et Peter Bosz échangent quotidiennement sur le fonctionnement de l’équipe et sur les ajustements à apporter » précisent le communiqué du club rhôdanien.

L’actuel 6e de Ligue1 précise qu' »aucun ultimatum n’a été prononcé à l’encontre de Peter Bosz » rappelant « qu’il a une totale confiance en Peter Bosz, son staff et ses joueurs ».

L’OL ne comprend pas

« L’Olympique Lyonnais s’étonne une nouvelle fois de voir sortir de telles informations totalement erronées, ayant pour unique mais de déstabiliser l’équipe » regrette t-il.

« L’ensemble du club travaille et se concentre avant tout sur les 7 prochains matches de Ligue 1 avec pour seul objectif de mettre Peter Bosz et ses joueurs dans les meilleures conditions possibles afin d’atteindre les objectifs fixés. »

Ultimatum ou non, difficile de croire que l’OL accordera une confiance aveugle à Peter Bos si la barre ne se redresse pas rapidement. Le coach néerlandais vient d’enchaîner trois défaites consécutives sur le banc de l’OL, une première pour lui. D’abord face à Monaco, un concurrent direct, puis sur sa pelouse face au champion de France en titre, le PSG. En ajoutant le match en retard disputé en amont de ces deux rencontres et perdu face à Lorient, l’Olympique Lyonnais n’a plus remporté le moindre match depuis le 3 septembre contre Angers (5-0).

Selon les informations publiées par RMC Sport jeudi, l’OL a fixé un ultimatum en marge du choc face aux Parisiens, unvec 17 points à inscrire jusqu’à la trève pour la Coupe du monde. Soit un chiffre à atteindre en sept matchs désormais. En clair, si les Lyonnais n’ont pas 30 points d’ici à la Coupe du monde, le technicien de 58 ans pourrait prendre la porte.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.