Aminata Diallo mise en examen



Placée en garde à vue ce vendredi, Aminata Diallo a été mise en examen pour « violences aggravées » et « association de malfaiteurs » après la décision du juge d’instruction dans l’affaire de l’agression de son ancienne coéquipière Kheira Hamraoui.

L’affaire Kheira Hamraoui prend un virage déterminant. Aminata Diallo a été mise en examen pour « violences aggravées » et « association de malfaiteurs » ce vendredi après avoir passé une journée en garde à vue. Le juge d’instruction a demandé son placement en détention provisoire, ce qui entraîne une rencontre avec le juge des libertés et de la détention (JLD), fait savoir une source proche du dossier à BFMTV.

Plus tôt dans la journée, le parquet de Versailles avait requis le placement en détention provisoire de l’ancienne joueuse du PSG sur la base d’indices graves et concordants, notamment des écoutes téléphoniques incriminantes.

>> Affaire Hamraoui : toutes les infos en direct

Deuxième garde à vue pour Diallo

Interpellée à son domicile ce vendredi par les policiers de la BRB de la DRPJ de Versailles, la joueuse de 27 ans a été placée en garde à vue pour la seconde fois dans cette affaire puisqu’elle avait déjà entendu pendant 40 heures juste après l’ Agression de celle qui était alors sa coéquipière en novembre 2021.

Selon les informations recueillies par RMC, c’est bel et bien la piste d’une rivalité entre les deux joueuses qui est au cœur du dossier. Les enquêteurs cherchent encore à savoir si cette agression a été commise et commandée sur fond de rivalité sportive ou privée.

La joueuse – qui a quitté le PSG en fin de saison dernière et qui envisage d’attaquer le club – avait déjà été interrogée longtemps peu de temps après l’agression. A l’époque, elle était ressortie libre et sans aucune poursuite, clamant son innocence.

Les autres suspects également mis en examen

Mercredi, quatre suspects ont été placés en garde à vue. Au moins trois d’entre eux ont reconnu avoir été présents sur le lieu de l’agression. Ces suspects se rapportent à la balle quand il s’agit de savoir lesquels d’entre eux ont porté les coups de barre de fer, d’après les informations de RMC. Ils ont tous été également mis en examen des mêmes chefs.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.