Accord de cessez-le-feu dans l’est de la RD Congo : le M23 se dit peu « concerné »



Publié le : Modifié le :

Un porte-parole du M23 a provoqué jeudi soir que le mouvement rebelle, à l’offensive dans l’est de la République démocratique du Congo, n’était « pas vraiment concerné » par l’accord de cessez-le-feu annoncé la veille à Luanda et a réclamé un « dialogue direct » avec le gouvernement congolais. A Goma, la société civile n’est pas convaincue par l’annonce d’un accord à Luanda. Vous entendrez la réaction d’Alain Mukuralinda, porte-parole adjoint du gouvernement au Rwanda, et nous serons à Goma.

La FIDH, la Fédération internationale pour les droits humains publie un nouveau rapport ce jeudi sur les violations commises contre des populations civiles au centre du Mali. Attaques, exécutions sommaires, violences sexuelles. Le document qui s’appuie sur une centaine de reportages de témoins et victimes recueillis entre 2021 et 2022 met en avant la hausse des attaques contre les civils. Des attaques commises par toutes les parties au conflit.

Un tribunal algérien a condamné à mort jeudi 49 personnes pour le lynchage en 2021 en Kabylie d’un homme accusé à tort de pyromanie. Le lynchage de Djamel Bensmail, un artiste de Miliana, à une centaine de kilomètres de la capitale, avait provoqué l’indignation dans tout le pays.

A l’affiche de la Coupe du monde de football ce jeudi : Le Ghana s’est incliné face au Portugal même si les coéquipiers de Cristiano Ronaldo ont souffert face aux Black Stars (3-2). Les Lions indomptables du Cameroun se sont inclinés face aux Suisses (1-0).

Cheffe d’édition : Célia Caracena



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *