À Cuzco, les Péruviens en grève illimitée pour le départ de Dina Boluarte



Des marmites pour ravitailler les manifestants. Place Tupac Amaru, à Cuzco, le mouvement s’organise. Une grève illimitée a été déclarée. Depuis un mois, les mêmes revendications : démission de la présidente Dina Boluarte, dissolution du congrès et élections immédiates. Depuis le début de la crise, les heurts entre manifestants et forces de l’ordre ont fait au moins 42 morts, dont un policier brûlé vif par la foule, selon le Défenseur du peuple. Les protestations ont par ailleurs fait au moins 531 blessés, dont 176 policiers, et 329 personnes ont été arrêtées, selon le parquet.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *