9 « aliments santé » qui remplacent les collations industrielles


Beaucoup s’imaginent qu’une petite envie de sucré ou de salé ne peut être transformé s’assouvir qu’avec un produit industriel, tout prêt, tout fait. Pourtant, de nombreux « aliments santé » peuvent constituer des collations parfaites ou des gourmandises, contrairement aux préjugés qui qualifient souvent les bons aliments à des produits insipides et sans valeur ajoutée.

Malbouffe : un véritable enjeu de santé publique

Si la tendance engendrée vers la malbouffe, « malbouffe » en anglaisest actuellement bien ancrée au sein des habitudes alimentaires communes, le terme a fait ses premières apparitions dans les années 60. Définie pour qualifier la « nourriture de qualité médiocre, produite industriellement », la malbouffe regroupe des catégories alimentaires comme les plats préparés, les sauces et pizzas industrielles, les produits de restaurations rapides, les sucreries et gâteaux industrielsnotamment.

Bourrés de selde sucre et/ou de graisses, ces produits industriels s’avèrent également pauvres en nutriments mais riches en calories. En clair ? Ils sont très mauvais pour la santé. Pourtant, si les autorités sanitaires et les spécialistes ne manquent pas de rappeler leurs recommandations pour s’éviter une santé déclinante et n’hésitent pas à offrir divers conseils pour remplacer la malbouffe par de meilleurs produitsil n’est pas si facile d’y échapper.

A l’heure où l’obésité touche plus d’un milliard de personnes dans le monde, le chiffre ne cessant plus d’augmenter au fil des années, la lutte contre l’alimentation malsaine constitue désormais un véritable enjeu de santé publique.

Pourquoi la tenue malbouffe ?

Mais pourquoi la malbouffe continue-t-elle d’attirer, alors que la tendance mondiale accorde actuellement une place nettement plus importante au fait maison, à l’alimentation santé et au bien être ? Des chercheurs se sont longtemps attendus à ce schéma d’attirance, tentant de comprendre comme les industriels et les chaînes de restauration rapides susceptibles d’entraîner des échecs. Il a finalement été constaté que les campagnes publicitaires jouaient un rôle considérable dans cette tendance à la « junk food ».

L’Université de Liverpool, en Grande-Bretagne, avait d’ailleurs observé qu’une publicité télévisée montrant de la nourriture avait suffi à augmenter la consommation alimentaire de 134 % chez les enfants obèseset 84 % chez les enfants présentant un poids normal. Réseaux sociaux, spots publicitaires télévisés, campagnes publiques… Nombreux sont les moyens qu’utilisent les industriels pour fidéliser leur clientèle.

Cependant, il existe des alternatives à la malbouffe, qui s’avèrent non seulement bien meilleures pour la santé, mais présentent parfois de meilleures saveurs. E-santé vous a listé 9 aliments santé lorsqu’une envie de malbouffe s’invite !



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *